Skip to Content

Amnistie pour Karim Wade ? : Macky Sall reste de marbre

Amnistie pour Karim Wade ? : Macky Sall reste de marbre

Be First!
by janvier 17, 2020 A la une, Actualite, Politique

Macky Sall a-t-il anéanti l’espoir de Maître Wade ou c’est le Pape du Sopi qui refuse de tomber dans le piège des compromis politiques de circonstance ? C’est tout le flou autour des désaccords entre parties sur une éventuelle révision du dossier Karim Wade. En tout cas le retard ou le mépris du pouvoir dans la gestion du dossier Karim creuse davantage le fossé « amis » de proche date, récemment, sous la coupole de la mosquée Massalikoul Djinane.

 Le président Macky Sall n’est dans aucun schéma d’amnistie collective ou individuelle pour quelque profil de citoyen que ce soit. Le chef de l’Etat est plutôt occupé à satisfaire les préoccupations de son mandat à travers ses engagements à servir le pays. Une manière bien diplomatique de fermer définitivement le dossier Karim Wade et de faire comprendre que le pouvoir ne cédera à aucune forme de pression.

C’est un secret de polichinelle, le combat de Maître Wade porte essentiellement sur   l’enjeu de l’avenir de son fils, et la révision de sa condamnation semble bloquer le processus de réconciliation lancé depuis le pacte de Massalikoul Djinane. A la rumeur évoquant une éventuelle amnistie collective ou individuelle, des faits politiques depuis 2000, le camp du chef de l’Etat est sorti pour démentir tout complot allant dans ce sens. Selon Seydou Guèye, dans un communiqué officiel de l’Apr, cette fausse information est le fruit de l’imagination fertile de son auteur. Selon le porte-parole national de l’Apr, attaché à l’Etat de droit et à la politique de bonne gouvernance, le Président de la République a, comme principale préoccupation, la mise en œuvre du programme pour lequel il a été réélu. Une réponse du berger à la bergère pour couper court à toute tentative de noyer l’affaire Karim Wade au profit de compromis politiques. Cette sortie officielle du parti au pouvoir, l’Apr, même si elle n’évoque pas la froideur des relations entre l’actuel Chef de l’Etat et son prédécesseur, Maître Abdoulaye Wade, donne des indicateurs dans la posture du Palais dans ce dossier. Ainsi, selon la note officielle, l’information selon laquelle le Président de la République Macky SALL a proposé au Président Wade une amnistie collective ou individuelle, relève d’une fake news dont seuls les auteurs en connaissent les motivations.  Certainement que la motivation profonde recoupe l’urgence pour le Pape du Sopi d’être édifié définitivement sur la question. En tout cas, la bête politique qu’il est, a repris du poil de la bête ces derniers temps et toutes les formes de contestation contre le pouvoir convergent vers son domicile dakarois. L’option politique prise de sortir des rangs du Frn, celle symbolique de  faire faux bond, rentre dans cette stratégie de radicalisation en perspective d’une éventuelle retrouvaille avec Macky Sall, comme ce dernier l’avait d’ailleurs promis pour faire suite à leurs entretiens privés. Et à ce niveau de décision, c’est le chef de l’Etat qui a les cartes en main et le calendrier politique obéit à ses propres desiderata. Kritik

Previous
Next

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*