Skip to Content

Attaque de Bofa: L’armée sénégalaise à la trousse des assaillants retranchés dans la forêt bissau-guinéenne

Attaque de Bofa: L’armée sénégalaise à la trousse des assaillants retranchés dans la forêt bissau-guinéenne

Be First!
by janvier 11, 2018 A la une, Politique

Nettali.sn- L’Armée est aux trousses des auteurs de l’attaque de Bofa, qui a fait 13 morts et 7 blessés. Elle mène des opérations de ratissage de la zone et passe les environs au peigne fin. Parallèlement, la section de recherches de la gendarmerie, qui a installé son QG à Ziguinchor, mène l’enquête.

Selon Le Témoin, l’Armée souhaiterait poursuivre cette chasse à l’homme jusqu’en Guinée-Bissau. La raison, selon le journal, est que les assaillants présumés se seraient retranchés dans les villages de Kassolol, Sao-Domingo, Djirack, Kahim, Santhiaba Manjack et Bougnaloum. Ceux-ci sont situés en terre bissau-guinéenne ou de part et d’autre de la frontière entre le Sénégal et la Guinée-Bissau.

Le journal rappelle que les deux pays sont liés par un accord autorisant les militaires sénégalais à poursuivre leurs cibles jusqu’à 10 km à l’intérieur du territoire bissau-guinéen. L’accord a été conclu en 1995. À ce moment-là, l’Armée menait l’opération «Foudre», lancée contre les bases du Mfdc situées à Santhaba Manjack, Kassalol et Djirack.

Previous
Next

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*