Skip to Content

Awa craint le pire : Son mari agresseur gracié

Awa craint le pire : Son mari agresseur gracié

Be First!
by août 22, 2019 A la une, Société

Encore une affaire de grâce présidentielle qui va faire couler beaucoup d’ancre. Il s’agit de Vieux Diallo qui avait charcuté son épouse à Liberté 6. Condamné par la justice à trois ans de prison ferme, la famille de la victime a été surprise de voir le sieur hors des liens de détention. Awa qui souffre doublement crie au secours car elle est sous la menace de son ex-époux dont l’intention, selon elle, est de l’éliminer.

Des nouvelles chaudes et moins rassurantes pour Awa, la femme qui avait été agressée, l’année dernière, puis tailladée par son mari. Alors qu’elle a commencé à retrouver la santé après de très longs mois, son ex-mari a été gracié après six mois de prison alors qu’il avait pris une peine de 3 ans ferme. Ce que la victime ne comprend pas du tout. Plus grave, le sieur Diallo rode chaque jour au quartier et la traque. Ce qui fait peur à Awa qui interpelle la justice. « Je ne suis pas en sécurité, car il est capable de me tuer. Il a déjà dit à certaines de mes amies qu’il préfère mourir que de vivre et n’a pas peur de la prison. Je le connais très bien, son intension c’est de me tuer », confesse Awa dans l’émission Ndenkaané de la DTV. Elle est renforcée dans ses dires par l’épouse du Chef de quartier de Liberté 6 qui a révélé que Vieux Diallo après sa libération est venue chez elle en lui proposant 20 000 F CFA à remettre à son « ex-épouse ». Une mission dit-elle qu’elle a refusé d’accomplir parce qu’elle ne comprend pas son intention. Selon toujours l’épouse du Chef de quartier qui a préféré garder l’anonymat, c’est aussi une surprise de voir le sieur Diallo libre après cette grave agression.

En tout état de cause, Awa en dehors de la douleur des blessures ne dort plus à cause de cette nouvelle situation. « Je souffre, je ne dors plus, il a même dit aux gens qu’il sait que j’habite maintenant en haut de l’étage et que j’ai quitté mon ancienne chambre », souligne-t-elle. La dame Awa qui ne sait plus à quel saint se vouer dit avoir porté plainte, mais on lui dit que tant que le gars n’a pas fait irruption chez elle on ne peut rien contre lui. Awa qui souffre doublement vit seule avec sa maman aveugle et son enfant de 15 ans. Les femmes juristes qui lui avaient trouvé un avocat suivent l’affaire.

Retour sur cette histoire de boucherie inhumaine à Liberté 6

Pour rappel, Awa Diop, la jeune femme battue, a toujours supporté les excès de colère de son mari. Mais cette fois-ci, elle n’a pas eu le temps de s’en sortir. En effet, cette dernière a commis l’erreur de se rendre le jour des faits chez son frère qui revenait de Suisse sans la permission de son mari. Une fois rentrée, ce dernier qui était dans une colère noire, a décidé de la séquestrer dans la chambre conjugale avant de la poignarder violemment de plusieurs coups de tessons de bouteille, une vraie boucherie. 
La dame Awa Diop avait été vite évacuée à l’hôpital SAMU voisin et a été par la suite orientée à l’hôpital Général de Grand-Yoff (ex-CTO) où elle a subi une intervention chirurgicale. Ces proches qui n’arrivent pas à la voir avaient même perdu espoir à cause de son état critique.
Ironie du sort, dans le même hôpital où était interné sa femme qu’il venait de poignarder, Vieux Diallo s’y est rendu accompagné de ses frères pour se soigner, en indiquant au personnel de l’hôpital qu’il venait de se faire agresser vu que ses habits était tout tachés de sang. C’est ainsi que le frère de la victime et le voisin, Tahibou l’on aperçut et ont tout de suite appelé la police de Dieuppeul. Le jeune homme a été par la suite arrêté. Reconnu coupable d’agression et tentative d’assassinat, il avait écopé de trois ans de prison ferme. Diallo ne fera que 6 mois de prison avant d’être gracié par le président de la République. Par quel moyen, personne ne sait…

Sambou BIAGUI

 

Previous
Next

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*