Skip to Content

Brésil: Aritana, grand chef indigène engagé contre la déforestation, décède du Covid-19

Brésil: Aritana, grand chef indigène engagé contre la déforestation, décède du Covid-19

Be First!

Au Brésil, la communauté indigène est en deuil, avec la disparition du cacique Aritana de la tribu Yawalapiti, victime du coronavirus. Hospitalisé à Goiânia, au centre du Brésil, Aritana, chef de la tribu des Yawalapiti, a lutté pendant quinze jours sous respiration artificielle, mais n’a pas résisté au Covid-19.

Son décès intervient alors que la Cour suprême a pris des mesures pour protéger les Amérindiens durant la pandémie.

Avant de tomber malade, Aritana avait lancé une campagne de récolte de fonds pour faciliter l’accès aux soins des membres de sa communauté. Le coronavirus, dont le bilan va franchir ces prochains jours le cap des 100 000 morts au Brésil, a touché de plein fouet les indigènes, en raison de leur immunité plus faible et d’une difficulté d’accès aux soins.

Âgé de 70 ans, il était originaire de la région du Haut-Xingu, dans le sud de l’Amazonie.

RFI

Previous
Next

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*