Skip to Content

Cheikh Diop Cnts/Fc : «La dette de la Sar s’élève à plus de 300 milliards de FCfa»

Cheikh Diop Cnts/Fc : «La dette de la Sar s’élève à plus de 300 milliards de FCfa»

Be First!
by juin 8, 2019 Economie

Les travailleurs de la Société africaine de raffinage (Sar) sont dans tous leurs états en raison de l’état financier sur lequel croule leur société. Cheikh Diop, secrétaire général de la Cnts/Fc, qui porte leur voix pour évoquer leurs maux qui plombent leur entreprise. Ces maux ont pour noms selon L’AS : Guerre intestine entre les actionnaires, et en même temps entre les fournisseurs que sont Locafrique et Itoc. En plus de cela, il y a la dette abyssale que l’ Etat du Sénégal et la Senelec doivent à la Sar. Cette dette se chiffre respectivement à 100 milliards pour l’ Etat au titre du PPI (Prix paritaire d’importation), c’est-à-dire le montant que l’ Etat rembourse à la Sar après importation. Selon Cheikh Diop, cette taxe n’a pas été payée par l’ Etat à la Sar depuis l’élection présidentielle de février 2019. «Le Prix paritaire d’importation (PPI) est bloqué avant la dernière élection présidentielle et s’élève à 100 milliards Fcfa», renseigne Cheikh Diop. A cela, s’ajoute une dette que la Senelec doit à la Sar et qui s’élève à plus de 200 milliards Fcfa. Ce qui fait au total, plus de 300 milliards Fcfa, au bas mot».

Previous
Next

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*