Skip to Content

Comment ferrer son homme quand ça caille ?

Comment ferrer son homme quand ça caille ?

Be First!
by novembre 30, 2019 A la une, Le fait du jour

 

Les femmes rivalisent d’astuces et d’ingéniosité à l’orée du froid. Senteurs, literies, tapisseries, trucs et astuces sont affutés. Séduire  et ferrer son homme,  quand ça caille est le challenge. Une course rude de coquinerie se prépare, au départ Mesdames et messieurs.

Imaginez-vous dans votre endroit favori, seul ou avec une agréable compagnie. Projetez une ambiance tiède, relaxante, douce et calme, emporté par des inhalations  de cocktails de parfum  aromatiques, parfums de luxe capiteux, encens suave. Abandonnez vous aux parfums froid du « Gowé » et à toutes les odeurs sereines des variétés dont  « Dieuleul sa Yeuf » et « Yobouma Aldiana » grâce à  « Yaye Chef », un « Samedi soir » etc. Emboucaner à l’aide des essences citées qui  sont autant expressives que  les appellations suggestives des encens. C’est telle une nuit d’hiver ou d’après pluie, dans le silence léger de la nuit qui fait perdre la tête. L’odeur gagne directement le cerveau en provocant sur le champ un  souvenir, des envies ou  un  signal fort. Assaisonnement  de la  mémoire olfactive, avant de chavirer dans l’Everest.  Retour à la raison avec un effleurement de plumes parfumés  composés à partir de mélange de plusieurs variétés de volaille.  A la fois concret et abstrait, l’encens perd des âmes.

Effluve de senteurs qui titillent les narines à grande distance sous la complicité du vent entremêlés d’odeurs, « Gowé », ‘Jeedah’, « Sable de Médine » et des odeurs méconnus vous miroitent le nirvana. L’agréable odeur qui émane des récipients d’encens oxygène l’âme et redonne souffle aux différents sens.  Bouffée de pensées et d’idées peu catholiques traversent l’esprit. L’encens est magique. Des odeurs douces et fortes sont disponibles. Ce,  en fonction des peps et des goûts de la clientèle.  Une large gamme ‘Kéthiakh » ou « poisson séché » disponible en pots, grammages ou par kilogramme. Encenser son homme, c’est bien possible à toutes les bourses, de 100F cfa au détail  à 35 000 f cfa le kilo.

Une guerre des aromes est ainsi ouverte. Le fair-play n’est qu’optionnel.  Les modes de diffusions sont multiples. Pour l’encens, déposer directement  le produit sur les braises, du papier aluminium ou sur une cuillère pour obtenir l’effet recherché. Vent frais, couvertures,  cocktails explosifs … aux encens   « Gongo ». Arsenal de « Guerre » mis en diapositive par les protagonistes

«Va-t’en guerre»!  

Tous sur le que vive, les grandes artères, marchés et rayons de grandes surfaces exposent des couvertures et couvre-lits pour contrecarrer le froid. Les couvertures font l’affaire des  laveurs et vendeurs. « Depuis 10 jours, nous recevons majoritairement des couvertures de tous standards. Je les nettoie à 5 000f quelque soit la taille. Excepté ceux en blancs ou couleurs claires qui nécessitent plus d’énergie et de produits.

Previous
Next

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*