Skip to Content

D. M décède en prison, A.B.A en séjour européen : Fortunes diverses pour deux jeunes homos Sénégalais

D. M décède en prison, A.B.A en séjour européen : Fortunes diverses pour deux jeunes homos Sénégalais

Be First!
by novembre 9, 2019 Faits divers

Dans un pays à majorité musulmane, l’homosexualité eu peu tolérée, elle est même bannie dans certains cercles ou les adeptes sont chassés, traqués et violentés. Deux jeunes Sénégalais dont l’histoire est citée en référence par les Ong de défense des droits de l’homme ont vécu des fortunes divers du fait de leur penchant sexuel.

 

Cette histoire rocambolesque d’homos a connu un rebondissement spectaculaire. Pendant qu’ A.BA est en fuite à l’Etranger, son complice et partenaire, D. M., qui avait été libéré par la police vient de succomber en prison. Cette histoire rocambolesque revient au devant de l’actualité à chaque fait nouveau concernant cette affaire de jeunes homosexuels de Soumbedioune rendue célèbre par la presse.

Les faits remontent au  1 Septembre 2015 sur l’une des plages les plus fréquentés de la capitale sénégalaise. Les deux protagonistes connaissent des fortunes diverses.  ABA et D. M. ont été surpris  en train de faire  des actes contre-nature.  Signalés à la police, ils ont  échappés au lynchage de la foule avant d’être arrêtés par les limiers.  Mais A. B. A avait fini par s’échapper des mailles de la police, laissant derrière lui son malheureux partenaire D M . Deux semaines plus tard, pour sauver sa peau, il parvient à quitter le pays avec l’aide d’un ami nommé B. S. S..  Celui-ci connaissait un passeur du nom de P S qui prendra la charge de faire fuir A. B.A, en Europe. Trois années après cette affaire,  la police finit par découvrir que  B. S. S., le facilitateur de l’époque, était impliqué dans le délit de fuite de  B.A qui était encore activement recherché. Il  fut convoqué à la police de la Médina et entendu le 26 février 2019 dernier,  pour audition à titre de témoin et complicité du délit de fuite reproché à A. B.A. La police, avait, en même temps, envoyée une autre convocation pour le fugitif  qui était toujours en Europe. Après nos informations recoupées sur cette affaire rocambolesque et qui a fait grand bruit, les faits de complicité de fuite se sont révélés exacts et le principal mis en cause entendu B. S. S. a été par la suite relâché des fins de poursuite.  C’est le mois que le dossier a connu un rebondissement avec le décès, en prison, de D. M.. Une information qui n’a pas plu aux  organismes de défense des droits humains qui ont élevé la voix pour dénoncer ce fait inédit qui renseigne des conditions de vie difficiles des homosexuels au Sénégal.

Previous
Next

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*