Skip to Content

Djihadisme : Les aveux d’Abdou Hakim Mbacké Bao

Djihadisme : Les aveux d’Abdou Hakim Mbacké Bao

Be First!
by avril 12, 2018 A la une, Société

NETTALI.SN – Devant la barre de la Chambre criminelle, Abdou Hakim Mbacké Bao poursuivi pour « acte de terrorisme par menace en relation avec une entreprise terroriste, financement du terrorisme et blanchiment de capitaux », n’a pas cherché à nier l’évidence. Rendant compte du troisième jour du procès tenu hier, Vox Populi renseigne que contrairement à ses co-accusés, Abdou Hakim Mbacké Bao, a dès sa première phase à la barre, reconnu son statut de combattant d’AQMI.

« J’ai participé aux combats aux côtés d’AQMI contre l’armée malienne », avoue Abdou Mbacké Bao, selon Vox Populi. Sur sa présence dans ce groupe, Abdou Hakim Mbacké Bao, 34 ans, indique : « Si j’ai intégré AQMI, ce n’est pas pour faire le djihad. Mon objectif, c’était de satisfaire un besoin financier. Je suis parti pour l’argent. Je n’ai jamais dit que je suis parti pour faire le djihad ».

Il reconnait avoir subi une formation de combattant dans un camp d’entrainement au Nord Mali, avoir appris aux côtés des combattants d’AQMI à manier le fusil d’assaut AK 47, les lance-roquettes, les armes BKM AK et les explosifs.

Devant le magistrat instructeur, Abdou Hakim Mbacké Bao avait dit que ce sont les prêches de l’Imam Alioune Ndao qui ont renforcé sa conviction à aller au Nord Mali pour faire le djihad, devant le tribunal, il nie. « Je n’ai pas de relations particulières avec Imam Ndao. J’écoutais souvent ses prêches, mais ça n’a jamais fait d’effets sur ma personne ».

Previous
Next

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*