Skip to Content

Enquête sur le Magal de Touba : 4,5 millions de pèlerins cette année

Enquête sur le Magal de Touba : 4,5 millions de pèlerins cette année

Be First!
by novembre 2, 2019 Société

Le Magal de Touba est la plus importante fête religieuse de la confrérie mouride du Sénégal. A cette occasion, des centaines de milliers de pèlerins mourides affluent de partout, y compris des pays voisins ou d’autres plus lointains pour se rendre à Touba.

Toutefois, si certains fidèles de la région de Dakar se sont déplacés dans la ville sainte, d’autres l’ont célébré sur place, chez eux.

Ce rapport présente les premiers résultats de l’Enquête sur la célébration du Magal dans la région de Dakar. Une enquête menée par le Bureau de Prospective Economique du Sénégal, sous la direction de Moubarack LO et Moussa DIAW. Elle s’inscrit dans le prolongement des enquêtes menées sur le Magal depuis 2011, sous la conduite de Moubarack Lo. L’objectif est de mettre en évidence son impact à travers la consommation des ménages à Dakar le jour du Magal.

ANALYSE ET SYNTHESE DES RESULTATS : Participation au Magal

Les enquêtes menées dans la région de Dakar ont montré que 73% des responsables des ménages interrogés célèbrent le Magal en famille, et que des dépenses sont engagées pour les achats nécessaires à l’organisation de la plus importante fête religieuse de la confrérie mouride.

L’analyse des résultats, montre que 44,75% des responsables des ménages de la région de Dakar interrogés sont « Mourides ». Suivent par ordre d’importance les responsables des ménages qui se considèrent « Tidianes » (31,74 %), « Layennes » (10,40%), ceux qui se considèrent comme « musulmans simple » (6,39%), puis les « Niassénes » et les « Qadres » qui représentent respectivement 2,49% et 2,28%, et enfin les « Ibadu » (1,63%) et autres (0,33%).

En outre, les résultats ont montré qu’en moyenne, pour un ménage donné, 22.54% des membres sont partis à Touba, contre 77% sont restés à Dakar. Soit une estimation de 814.000 pèlerins qui quittent Dakar pour la ville sainte de Touba.

Si on extrapole au niveau national, avec la même moyenne de 22.5% de participation pour les autres régions (hors le département de Mbacke qui compte pour 100%, cela ferait un nombre de participants au Magal d’environ 4,5 millions de personnes en 2019.

Toutefois, même si les responsables des ménages interrogés n’ont pu se déplacer cette année pour aller au Magal, ils affirment avoir dans leur grande majorité, plus de 61%, l’intention de s’y rendre l’année prochaine, contre 10% qui pensent le contraire, et 28% qui hésitent encore. De plus, 91% des responsables des ménages interrogés, approuve la décision de faire du Magal un jour férié contre 5% qui désapprouve.

Les raisons du non déplacement sont liées :
28% pour des raisons de sécurité (garde la maison en l’absence des autres membres : 21%, Distance/embouteillages : 4%, accidents/insécurité : 2%) ;
19% pour des raisons professionnelles;
14% pour des raisons de santé ;
13% pour raison financière (manque d’argent/difficulté financière),
et 21% autres (Pas d’autorisation du conjoint/parents, manque de moyen de transport, etc.)

Previous
Next

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*