Skip to Content

Éthique au DG qui veut déboulonner ILA TOUBA 

Éthique au DG qui veut déboulonner ILA TOUBA 

Be First!
by février 27, 2019 A la une, Opinion

« J’ai envie d’enlever Ila Touba pour en faire Ila Fouta». Le moins que l’on puisse dire est que l’auteur de ces propos est l’incarnation vivante de la très mauvaise qualité des hommes à qui Macky Sall fait confiance. La médiocrité des choix des hommes qui nous gouvernent est clairement révélée à travers ces propos. Claniques, sectaires jusque dans leurs moindres réflexes, ils sont incapables de concevoir la primauté et la préséance de la nation sur la région, de la république sur les communautés, de l’État sur le parti. Comment pourrait-il en être autrement si le chef de file de cette synarchie qui nous gouverne s’est lui-même arrogé le Fouta comme un titre foncier électoral sans aucun autre argument que celui connu de tous ? Ces gens ne gouvernent que par la division et la diversion : ils sont foncièrement incapables de prendre en charge les problèmes du pays et de leur trouver des solutions durables.

Adeptes de la politique de l’autruche, ils préfèrent nier les faits au lieu de les affronter. Si Touba n’a pas voté pour Macky malgré le « Ila Touba » dont ils se vantent, le bon sens voudrait qu’on les en félicite : cela voudrait dire que les habitants de cette ville ne sont probablement pas régionalistes. Pourquoi ne pas s’interroger sur les causes de ce désamour de Touba vis-à-vis du régime et chercher à créer des conditions d’établir de meilleures relations avec la population de cette localité ? N’y a-t-il pas dans les rapports entre les gouvernants et les habitants de la ville sainte de Touba des causes latentes ou patentes de ce désamour ? Qu’a-t-on fait pour effacer les propos irrévérencieux de Moustapha Cissé Lo envers des dignitaires mourides ?

Ce qui est plus désespérant, c’est de constater qu’en voulant justifier ses propos, le pauvre DG s’enfonce dans la niaiserie et s’embourbe dans la bêtise d’un clientélisme politique propre à un primitif : «A Diourbel, les résultats que nous avons obtenus pour Macky Sall, qui a beaucoup travaillé pour la région de Diourbel,  sont  décevants. Les électeurs ne lui ont pas renvoyé l’ascenseur. Mon sentiment est que le Fouta, qui a bien travaillé dans ce domaine,  mérite des investissements,  à l’image de Ila Touba ».

Comment un type pareil peut-il diriger une société nationale ? Si comme il le pense, les populations de Touba n’aiment pas Macky Sall, pourquoi ne dit-il pas que les populations du Fouta n’aiment pas Idrissa Seck  et les autres candidats ? Ce type ne peut pas comprendre que le vote d’un citoyen ne peut pas en démocratie majeure être acheté, pas plus que l’amour d’une femme d’ailleurs. Si Ila Touba doit être déboulonné, c’est certainement pour d’autres raisons : celles relatives à son coût, à sa rentabilité, à son opportunité, etc. Et si jamais elle devait être déboulonnée, ce n’est certainement au Fouta qu’elle devrait être transplantée et ce, pour des raisons objectives. Il y a des zones où le trafic est plus dense et on sait que l’axe Dakar-Kaolack est plus usité que l’axe Touba-Dakar. Il ne faut pas  croire que les populations de Touba ne sont pas capables de comprendre les enjeux politiques nationaux, ce serait une grave erreur.

Touba s’est beaucoup urbanisée ces 20 dernières années, et les émigrés contribuent beaucoup à l’émancipation de la consciences citoyenne de leurs parents restés au pays. D’ordinaire les zones rurales sont plus réfractaires au changement de régime, ils sont à la limite indifférents aux changements à la tête du pays parce qu’ils sont convaincus que cela ne change guère leur vécu. Nous devons travailler à changer cette mentalité au lieu d’essayer de les faire chanter par des investissements tape-à-l’œil.

Au-delà de l’urgence de la démission de ce curieux DG, les usagers de Dakar Dem-Dikk, les citoyens sénégalais doivent intenter un procès contre ce monsieur. Car, ce n’est la première fois qu’une autorité de ce pays  débite une énormité de ce genre : tout le monde a entendu le président de l’assemblée nationale dire à Macky Sall que ceux qui sont contre vous sont obligés de prendre l’autoroute Ila Touba pour se rendre dans la ville sainte. Pourtant lui qui était viscéralement contre le prédécesseur de Macky prenait l’autoroute Dakar-Diamniadio pour aller au Saloum !

« Il faut que les gens de Touba comprennent qu’ils ne sont pas le nombril politique du Sénégal ». Monsieur le DG, vous dites que vous êtes de la confrérie mouride (ce qui ne nous intéresse pas outre mesure) mais vous reprochez au Président de ne pas investir suffisamment au Fouta. Quelle incohérence ! Vous transcendez les confréries, mais pas les ethnies et les terroirs ! Vous ne méritez pas de diriger une société nationale.  Quelle fumisterie !

Une petite morale pour monsieur le DG : « les asiles de fous sont remplis de personnes qui se prenaient pour Jésus » !

 ALASSANE K. KITANE

Professeur au Lycée Serigne Ahmadou Ndack Seck de Thiès

Président du Mouvement citoyen LABEL-Sénégal

Previous
Next

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*