Skip to Content

Flou autour de la loi sur la prostitution

Flou autour de la loi sur la prostitution

Be First!
by décembre 30, 2017 Société

Nettali.sn-Le plus vieux métier du monde ou la prostitution légalisée par beaucoup de pays, à l’instar du Sénégal, souffrirait d’un cadre juridique approprié, l’on s’en fie au quotidien Libération, dans sa livraison du jour. La loi sur ce secteur des «belles nymphes de la nuit» laisse beaucoup de vide sans compter qu’elle est dépassée par le temps, désuète et obsolète, selon nos confrères de Libération, dans un dossier sur l’ambivalence de la loi sur la prostitution. Cette loi, à en croire Libération, ne suffit pas. Les prostituées se disent souvent obligées de collaborer contre leur gré avec les forces de Police et de Gendarmerie, d’après toujours le quotidien qui a recueilli le témoignage d’une défenseure qui déplore cet état  de fait. Dirigeante d’une association qui encadre les PS, la militante dans plusieurs organisations de défense des droits humains dit dans Libération: «Les besoins de survie dans le milieu sont tellement forts que même si on a les armes pour se défendre, on préfère se soumettre au chantage. Soit pour ne pas perdre du temps dans les commissariats ou ^pour ne pas se retrouver en prison. (…) La loi ne milite pas en notre faveur alors que nous avons des droits en tant qu’êtres humains. Les policiers doivent faire preuve de tolérance et ne pas abuser de leur position. On ne peut pas représenter la loi et faire subir l’injustice à des citoyens». Une manière pour cette «avocate» des prostituées de déplorer les moult tracasseries faites à ses camarades.

La loi à propos de la prostitution

Du coté des autorités judiciaires, il ne faut pas chercher trop loin pour se pencher sur cette question de la prostitution qui est régie par des textes. Pour en savoir un peu plus sur la législation qui, selon Libération, est ambivalente, la loi stipule que: Au Sénégal, toute personne qui désire se livrer à la prostitution doit être inscrite sur le fichier sanitaire et social, être âgée de 21 ans au moins et présenter une carte d’identité ou un passeport pour les étrangères. La loi  notifie que l’inscription est volontaire. Il faut, par conséquent, se munir de 4 photos. Une fois inscrite, un carnet sanitaire lui est délivré. Elle est soumise à d’autres obligations telles que des visites médicales, de contrôles gynécologiques tous les quinze jours et à la présentation du carnet sanitaire lors des interpellations de Police ou de Gendarmerie. Au registre des sanctions, la prostituée inscrite peut être poursuivie pour racolage sur la voie publique, non présentation du carnet sanitaire lors de l’interpellation par les forces de sécurités, non-respect de la date de visite médicale. Par contre, lorsqu’elle n’est pas inscrite, elle tombe sous le coup du délit pour non-inscription au fichier sanitaire. Pour ce qui est du racolage, le Code pénal distingue deux infractions: Le racolage «actif» comme ceux, qui par geste, parole, écrit ou par tous moyens, procéderaient au racolage des personnes de l’un ou l’autre sexe, en vue de les provoquer à la débauche. Le racolage «passif» est définit comme une attitude sur la voie publique de nature à provoquer la débauche.

Previous
Next

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*