Skip to Content

GALADIO KA, IMAM DE LA MOSQUEE ABOU OUBAYDA : « Si nous enlevons la tradition et la vantardise, c’est très simple de célébrer la fête de la Tabaski… »

GALADIO KA, IMAM DE LA MOSQUEE ABOU OUBAYDA : « Si nous enlevons la tradition et la vantardise, c’est très simple de célébrer la fête de la Tabaski… »

Be First!

À la veille de la célébration de la fête de l’Eid el Kébir communément appelé « Tabaski », Galadio Kâ l’Imam de la mosquée Abou Oubayda de l’unité 26 des Parcelles Assainies est revenu de long en large sur la signification de cette fête musulmane, l’unité des sénégalais sur le jour de la célébration entre autres sujets.

Imam quelle est la symbolique de la fête de la Tabaski ?

Vous savez la religion islamique se déroule à travers un programme bien défini que nous suivons. Entre autres programmes, il y’a en qui pousse l’homme à la solidarité, à l’entraide et à l’union. Et la fête de la Tabaski est l’un de ces symboles qui nous permettent d’adorer notre créateur en immolant une bête. Allah dit que tout musulman majeure et en capacité de le faire doit immoler un mouton de préférence le 10ème du mois de tabaski. Tous les Hommes doivent aussi se retrouver le matin dans un lieu public pour prier et écouter le sermon de l’Imam pour raffermir leurs cœurs. C’est un jour où tout ce qu’on y fait nous est gratifié par Dieu. La preuve en est que le 9éme jour de ce mois qui correspond au jour d’Arafat, Allah pardonne les péchés de cette année et de l’année à venir à quiconque décide de jeûner ce jour-là.

Quel est le message véhiculé par le sacrifice du mouton ?

Le prophète Mohamed (PSL) en a parlé. Il a dit « Ayaamou Atline wa sourbine wa Zikril lah » c’est à dire que c’est un jour où Dieu permet aux musulmans de manger et de boire à leur faim et de scander le nom d’Allah. Il dit aussi que même la peau, les cornes ainsi que les os de l’animal seront un bienfait que le croyant retrouvera dans l’au-delà. Donc le message c’est juste de rendre grâce à Dieu de nous avoir donné l’Islam comme religion, de nous avoir donné la santé et des richesses et de nous permettre d’utiliser en retour ces richesses pour l’adorer.

Pour ceux qui n’ont pas les moyens de s’acheter un mouton, Quelles sont les alternatives qui s’offrent à eux ?

Tout ce que Dieu nous demande de faire comporte un allègement. Il sait mieux ce que dispose chacun de nous. C’est pour cela ce n’est pas une obligation pour ceux qui n’en ont pas les moyens. Dans ce cas, seuls ceux qui le peuvent sont concernés, ceux dont les moyens sont limités ne doivent ni emprunter ni faire des prêts dans les banques pour acheter un mouton.

Si vous n’avez pas les moyens de vous acheter un mouton, vous pouvez acheter un chèvre ou se partager le prix d’un bœuf entre 7 personnes. De ce fait si chacun donne 35.000 FCFA, 7 personnes peuvent acheter un bœuf et célébrer la tabaski. Et ils auront chacun la rétribution de quelqu’un qui a immolé un mouton à lui seul. Mais le problème en est qu’au Sénégal si on ne tue pas de moutons, nous pensons que notre « Eid » n’est pas accompli, alors que c’est faux. Si nous enlevons la tradition et la vantardise, alors nous verrons que c’est très simple de célébrer la fête de la Tabaski.

Un homme ou une femme peut accomplir le sacrifice du mouton pour son époux ou son épouse ?

Bien sûr que Oui, Si l’épouse a des moyens financiers que son mari n’a pas, elle peut acheter un mouton pour son époux. Et ce sera considéré comme un « Zakat » aumône en plus d’être un geste d’une grande importance pour aider à célébrer la Tabaski.

Le Sénégal va fêter unanimement la Tabaski ce vendredi 31 juillet, chose qui est rare. Alors quel est votre sentiment là-dessus ?

Très Heureux ! Je me sens soulagé et franchement je suis très content Alhamdoulilah ! Cela montre que tout ce qui est basé sur la science et l’objectivité n’a qu’une seule destination. Ce que j’avais dit tantôt à propos de la tradition est ce qui nous plombe le plus souvent. En religion il n’y a pas de tradition, la lune est une pour tous, les musulmans sont uns, et les règles prescrites en Islam sont pareilles pour tous. Si quelqu’un nous dit que la lune est apparue, pourquoi attendre de voir de quelles familles religieuse est-il issu pour certifié ses dires ? La confiance est l’une des valeurs requises pour un musulman, si nous avons confiance les uns les autres, nous fêterons la Tabaski, la Korité et toutes les autres fêtes ensembles. C’est une grande fierté pour moi, cette année je suis vraiment trop content. Dieu montre juste à ceux qui disaient que les musulmans du Sénégal ne peuvent pas être unis que c’est bel et bien possible.

Pape Moussa NDOUR (JOURNAL KRITIK)

Previous
Next

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*