Skip to Content

Inéquation triangulaire : L’île de Gorée renoue avec la souffrance en silence

Inéquation triangulaire : L’île de Gorée renoue avec la souffrance en silence

Be First!
by septembre 11, 2020 A la une, Actualite, Société

Une vague de complication économique et sociale déferle sur l’île de Gorée. Arrêt des activités touristiques, de la liaison maritime Dakar-Gorée et pénurie d’eau.

Des occupants de l’île mémoire communément appelés « coréens » regrettent que leur commune soit « coupée » du monde depuis la pandémie à Coronavirus. Abdoulaye Gueye, résident, fait état de la « manifestation pacifique au niveau de l’embarcadère. Parce que la situation est devenue intenable. Tout le Sénégal a repris les activités sauf Gorée qui est toujours confinée depuis 7 mois. Alors que l’économie est à plat. La restriction des navettes de la chaloupe pose aussi des problèmes ».
Certaines résidentes souffrent à cause de la « fermeture des restaurants, des petits commerces sur la plage, etc. », sans compter le manque d’eau. Une situation que le maire de Gorée, Augustin Senghor, a justifié en ces termes : « je m’efforce à trouver une solution avec les responsables de Sen’Eau à la pénurie générale d’eau à Gorée. Le directeur de l’exploitation vient enfin de m’appeler pour m’informer (confirmer) que le problème est sérieux : c’est la canalisation sous-marine d’alimentation de l’île qui est endommagée en mer ! Les perspectives ne sont guère encourageantes ! Pis, le réservoir d’Almaraz censé secourir est à sec. Je suis en train de voir avec les autorités portuaires comment acheminer de l’eau potable de Dakar pour permettre aux Coréens de s’approvisionner ».
(Journal KRITIK)

Previous
Next

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*