Skip to Content

Ingérence russe présumée : Le procureur Mueller envisagerait d’interroger Trump

Ingérence russe présumée : Le procureur Mueller envisagerait d’interroger Trump

Be First!
by janvier 9, 2018 International

Le président américain bientôt auditionné dans le cadre de l’enquête sur les soupçons d’ingérence russe ? La possibilité est désormais ouvertement évoquée à Washington. Selon la chaîne de télévision NBC, le procureur spécial Robert Mueller envisage d’interroger le président américain. Une information confirmée par le Washington Post.

« L’interrogatoire de Donald Trump porterait sur des questions limitées et pourrait avoir lieu très prochainement, dans les semaines à venir », selon NBC et le Washington Post, qui citent des proches du président.

Interrogé, ce week-end, sur une telle éventualité, le locataire de la Maison Blanche a répondu qu’il n’avait rien à cacher. Donald Trump souhaite mettre un terme au plus vite à une enquête qui empoisonne son mandat et qu’il juge humiliante pour les Etats-Unis.

Mais ses avocats, eux, frémissent à l’idée d’un tel face-à-face et tentent d’obtenir que le président réponde par écrit aux questions posées. Ce qui ne semble pas convenir à l’équipe du procureur.

Ce ne serait pas la première fois qu’un président en exercice est interrogé par la justice. Bill Clinton a dû témoigner sur ses débordements sexuels dans le cadre de l’affaire Lewinsky et George Bush avait été interrogé dans le bureau ovale sur la révélation de l’identité d’un agent de la CIA.

Mais l’actuel locataire de la Maison Blanche est un président à la parole peu fiable, ce qui rend tout interrogatoire risqué. En 2007, il avait ainsi intenté un procès à un journaliste pour diffamation : au cours de la procédure, les avocats de la défense avaient relevé 30 mensonges dans la déposition de Donald Trump.

Rfi

Previous
Next

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*