Skip to Content

L’avenir se trouve entre les mains et l’esprit des jeunes

L’avenir se trouve entre les mains et l’esprit des jeunes

Be First!
by septembre 23, 2018 Opinion

Promouvoir le volontariat des jeunes en faveur de la paix et du développement durable en Afrique de l’Ouest et du Centre

Actuellement, dans notre région, plus de 64% de la population est âgée moins de 25 ans, alors que, selon le rapport des Nations Unies « World Prospects 2015 », la moitié des moins de 25 ans dans le monde seront africains en 2100.

Comprendre comment puiser dans les atouts de la jeune population d’Afrique de l’Ouest et du Centre est essentiel pour faire avancer les objectifs de développement durable (ODD). La plupart des jeunes de la région font face à plusieurs défis majeurs, dont l’accès à l’éducation, à l’emploi et aux soins de santé, qui les poussent parfois à l’émigration ou même la radicalisation, alors que leur créativité, leur talent et leur dynamisme sont les solutions pour atteindre les ODD pour tous.

Grâce au volontariat, de meilleures perspectives de carrière sont offertes aux jeunes talents. Il n’y a pas de moyen plus rapide, plus efficace et plus valorisant que le volontariat, un monde du « donner et du recevoir » qui favorise l’inclusion sociale, le renforcement des capacités et l’accès à de nouvelles opportunités.

Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) est convaincu que l’engagement et la participation des jeunes par le biais du volontariat sont également essentiels pour assurer une paix et une stabilité durables au sein des communautés. S’engager dans le volontariat permet aux jeunes d’acquérir plus de confiance dans leurs sociétés, d’améliorer leurs compétences et de donner un sens à leur vie.

Le programme VNU est une organisation des Nations Unies (ONU) qui contribue à la paix et au développement par le biais du volontariat dans le monde entier. Le programme VNU plaide en faveur de la reconnaissance des volontaires, en travaillant avec des partenaires pour intégrer le volontariat dans les programmes de développement et en mobilisant un nombre croissant de volontaires aux profils variés partout dans le monde.

Depuis 2014, 173 Volontaires des Nations Unies ont été déployés au Sénégal, dont 83 volontaires en 2018, qui travaillent actuellement avec différentes agences partenaires des Nations Unies.

Le programme VNU a créé et mis en œuvre des initiatives pour les jeunes, telles que le Programme des Jeunes Volontaires des Nations Unies et le programme des Volontaires Universitaires des Nations Unies, que l’organisation prévoit d’étendre en Afrique occidentale et centrale.

Récemment, le programme VNU a signé un partenariat avec l’Institut supérieur de management (ISM) au Sénégal pour offrir des opportunités de volontariat aux étudiants de l’ISM en tant que Volontaires Universitaires des Nations Unies. L’objectif principal de ce projet commun est de renforcer la capacité et l’engagement des jeunes dans les questions de développement et de les préparer à devenir des acteurs du changement.

Le programme VNU renforce sa collaboration avec les partenaires des Nations Unies et du secteur privé au Sénégal et dans la région, afin d’encourager les jeunes à participer à la réalisation du mandat de l’ONU dans de nombreux domaines. Les Volontaires des Nations Unies affectés dans la région travaillent avec le personnel des Nations Unies dans des domaines tels que l’accès aux soins de santé et à l’éducation de base, la lutte contre la pauvreté, la dégradation de l’environnement, l’exclusion sociale et les conflits violents, la réduction des risques de catastrophe et l’égalité des sexes.

Dans la région, l’engagement du programme VNU envers la jeunesse a eu un impact direct et positif sur l’environnement et la vie des personnes.

Par exemple, au Sénégal, Rahmatoulaye Dia est une jeune volontaire des Nations Unies et travaille comme assistante de direction au bureau régional d’ONU Femmes à Dakar. À son avis, le volontariat à travers le programme VNU est une excellente occasion d’acquérir de l’expérience et de contribuer au développement.

« Il y a eu un moment où je m’inquiétais sur mon avenir, sur ce que je devais faire, puis j’ai eu cette formidable opportunité de défendre la cause des femmes en tant que volontaire des Nations Unies. Je suis vraiment reconnaissante envers le programme VNU pour cela », déclare Rahmatoulaye Dia.

Rokhaya Ngom, Sénégalaise, est également une jeune volontaire des Nations Unies et travaille comme porte-parole de la jeunesse auprès de l’UNICEF. Elle agit comme point focal entre l’UNICEF et les associations de jeunes au Sénégal et s’emploie à accroître l’engagement des jeunes dans les questions de développement. Rokhaya utilise les médias sociaux comme outil clé dans les stratégies de développement durable. À son avis, tirer parti des compétences des jeunes en termes d’innovation peut aider à obtenir de meilleurs résultats.

« Je voulais juste travailler avec l’UNICEF pour impliquer davantage de jeunes dans les questions de développement au Sénégal. Travailler en tant que Volontaire des Nations Unies m’a permis de comprendre que je pouvais atteindre des objectifs encore plus importants. Pour moi, le volontariat est une porte ouverte à de nombreuses opportunités d’apprentissage, de développement, d’entraide, de participation, d’investissement et de réussite », déclare Rokhaya.

Le programme VNU continuera d’encourager et de promouvoir l’autonomisation des jeunes dans la région et au-delà, afin de participer au développement de leurs communautés et à la réalisation des ODD pour tous.

NOTE DE L’ÉDITEUR

Toily Kurbanov, Coordonnateur Exécutif Adjoint du programme des Volontaires des Nations Unies (VNU), est à Dakar pour une visite officielle de deux jours au Sénégal (23-24 septembre). Il rencontrera des responsables de différentes agences des Nations Unies et des services gouvernementaux, pour mieux positionner le programme VNU dans l’intégration du volontariat pour renforcer les efforts de paix et de développement durable en Afrique occidentale et centrale.

Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) contribue à la paix et au développement grâce à la promotion du volontariat dans le monde entier. Le programme VNU travaille avec des partenaires pour intégrer des Volontaires des Nations Unies qualifiés, hautement motivés et bien outillés, dans les programmes de développement et promouvoir la valeur et la reconnaissance mondiale du volontariat.

En 2017, 6 501 Volontaires des Nations Unies avec de plus de 100 professions différentes, dont 1 820 jeunes Volontaires des Nations Unies (âgés de moins de 29 ans) ont servi auprès de 35 partenaires des Nations Unies dans le monde entier.

Le bureau régional des VNU pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre couvre 24 pays, offrant des possibilités de volontariat aux populations et aidant les différents partenaires à mettre en œuvre des projets et des programmes avec diverses modalités de Volontaires des Nations Unies.

Dakar, le 24 Septembre 2018

Toily Kurbanov, Coordonnateur Exécutif Adjoint du programme des Volontaires des Nations Unies (VNU)

 

Previous
Next

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*