Skip to Content

Le virus fend les rangs du Contingent sénégalais de retour de la Gambie : Prés de 300 soldats testés positifs

Le virus fend les rangs du Contingent sénégalais de retour de la Gambie : Prés de 300 soldats testés positifs

Be First!
by septembre 10, 2020 A la une

Sur les six-cents éléments du 3ème Contingent Sénégalais de Mission de la CEDEAO en Gambie (MICEGA), arrivés au Sénégal depuis le 02 Septembre et bloqués à Toubacouta pour des tests au Covid-19, près de trois cents (300) sont positifs.

Le virus, qui circule densément en Gambie au point d’inciter les plus hautes autorités à faire appel à l’expertise sénégalaise, n’a pas épargné le 3ème Contingent Sénégalais de Mission de la CEDEAO en Gambie (MICEGA). En effet, de retour au Sénégal depuis 02 Septembre pour cause de fin de mission, les six-cents (600) éléments dudit contingent ont été retenus au Centre d’entrainement de Toubacouta pour des tests au Covid-19.

Mais, selon des sources de Kritik, les résultats des tests donnent le tournis car, sur les six-cents (600) éléments, prés trois cents (300) sont positifs au coronavirus. Conséquence, tous ces malades seront transférés au Centre aéré des armées de Guéréo qui a déjà eu à accueillir des malades du covid-19, révèlent nos interlocuteurs.

Auparavant, sur le 4ème Contingent Sénégalais de Mission de la CEDEAO en Gambie (MICEGA) qui a assuré la relève, près de cent (100) ont également été testés positifs au coronavirus et sont actuellement en traitement à Toubacouta.

Toutefois, nos sources considèrent que l’alerte a été donnée aux plus hautes autorités militaires, afin de différer la relève en Gambie. Car, argumentent-ils, il est impossible de respecter les mesures barrières, lors des entrainements pendant les regroupements pour les Opérations extérieures (OPEX). Toutes choses qui font que les sources de Kritik, se demandent s’il n’est pas plus stratégique de différer le regroupement du Contingent sénégalais pour le Mali, fort de huit cent-cinquante (850) éléments, prévu, lundi prochain, au Centre d’entrainement tactique de Thiès.

Pape Sarr (Journal Kritik)

 

 

 

Previous
Next

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*