Skip to Content

Les menaces des avocats de Khalifa Sall sur la non exécution de l’arrêt de la Cedeao

Les menaces des avocats de Khalifa Sall sur la non exécution de l’arrêt de la Cedeao

Be First!
by juillet 6, 2018 A la une, Politique

NETTALI.SN – Même si du côté du pouvoir l’on évoque que la Cour de justice de la Cedeao n’est pas un troisième degré de juridiction, les avocats du maire de Dakar pensent le contraire. Face à la presse, ils ont menacé de plainte les personnalités étatiques, parlementaires et judiciaires, dont la responsabilité est engagée dans la non exécution de l’arrête de la Cedeao. D’autant qu’ils se disent convaincus que les décisions rendues par la Cour de Justice de la Cedeao sont exécutoires et s’imposent à tous les Etats signataires la charte communautaire.

«La responsabilité de l’Etat est engagée de même que celle du parlement et de la justice», disent-ils. Non sans rappeler que « la prescription est de dix ans pour la détention arbitraire», selon Me Ciré Clédor Ly. Qui s’empresse de préciser qu’ils n’attendent qu’une seule chose, «que le maire de Dakar leur donne son aval pour enclencher ces poursuites».

Toutefois, ils espèrent que l’Etat saura raison gardée. « Il ne faut pas que le Sénégal se ridiculise, une fois de plus, devant les juridictions supranationales», conseille Me Mamadou Ndiaye qui est d’avis que « la libération de Khalifa Sall est juste une question d’heure.

 

Previous
Next

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*