Skip to Content

Les mesures sociales pour les étudiants se chiffrent à 8,16 milliards F CFA

Les mesures sociales pour les étudiants se chiffrent à 8,16 milliards F CFA

Be First!
by mai 30, 2018 A la une, Société

NETTALI.SN – La réunion du Conseil des ministres de ce mercredi a été l’occasion pour le Chef de l’Etat de revenir sur le règlement de la crise universitaire. Ainsi, le Président Macky Sall a « adressé ses chaleureuses félicitations aux membres de communauté estudiantine du Sénégal pour leur esprit de dialogue et d’ouverture ainsi que leur attachement à un avenir certain, bâti sur des conditions sociales et pédagogiques adéquates ».

« Appréciant ces moments d’échanges autour de l’avenir de l’enseignement supérieur, du renouveau d’un mouvement étudiant réconcilié avec lui-même et de la stabilité universitaire, le Président de la République décide d’engager des mesures inédites en faveur de notre communauté universitaire », lit-on dans le communiqué du Conseil des ministres. Qui ne manque pas de préciser que «  ces décisions de haute portée sociale, constituent des réponses fortes, salutaires pour l’amélioration des conditions de vie et d’étude des étudiants ».

Poursuivant sa communication, le « le Chef de l’Etat d’indiquer que la mise en œuvre de ces mesures sociales entrainera un impact financier significatif sur le budget de l’Etat car l’augmentation du montant des bourses et des aides sociales ; la baisse du prix des tickets-repas, ramenant le prix du petit déjeuner à cinquante francs et celui du déjeuner ou diner à 100 F pour l’étudiant, la dotation en moyens de transport, sont évaluées à la somme de 8 milliards 160 millions de FCFA ».

De même, « le Président de la République rappelle aux membres du Conseil que les autres mesures nécessitent plus d’une trentaine de milliards pour engager les travaux portant sur les bâtiments pédagogiques, la construction de quatre restaurants, la construction et la réhabilitation de pavillons, la voirie, l’éclairage, l’assainissement et l’approvisionnement en eau, ainsi que le relèvement du plateau technique des centres médicaux en les dotant d’ambulances médicalisés, de médecins, d’infirmiers et de sages-femmes en plus de l’approvisionnement correct et régulier en médicaments ».

Previous
Next

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*