Skip to Content

Les prestataires sénégalais de l’AIDB se rebellent contre les turcs

Les prestataires sénégalais de l’AIDB se rebellent contre les turcs

Be First!
by mai 31, 2018 A la une, Economie

NETTALI.SN – EN charge de l’exploitation du nouvel Aéroport international Blaise Diagne (AIDB), les turcs de Suma-Limak font la pluie et le beau temps sur la plateforme. Et, ce ne sont pas les sénégalais qui y opèrent qui nous démentiront. Eux qui viennent de mettre sur pied le Collectif des prestataires de l’AIBD (CPA). Une structure regroupant des prestataires comme Teylium Logistics, Global Com, Senecartours, Infinity pour les salons etc. et dont le seul et unique objectif est de lutter contre la cherté de l’aéroport et les contrats usuriers et injustifiés mis en place par les turcs.

Pourtant, les entreprises étrangères, opérant à l’AIDB, notamment les français et les Turcs, bénéficient de contrats très avantageux au détriment des entreprises sénégalaises. Pire, comparer avec les aéroports d’Accra et d’Abidjan, deux pays à l’économie plus performante, les redevances de l’AIDB sont quatre fois plus chères. Une situation intenable que le CPA entend dénoncer.

Et pour ne rien arranger, les travailleurs des ADS, d’AHS et SHS sont aussi victimes de brimades et d’injustices de toutes sortes. La preuve, ce mercredi, un ingénieur sénégalais a été agressé physiquement par son patron turc. Des pratiques d’un autre âge qui ne sauraient prospérer. Quoi qu’il en soit, les autorités sénégalaises sont interpelées.

 

 

Previous
Next

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*