Skip to Content

Macron sur Fox News : avec Trump, «nous sommes deux non conformistes»

Macron sur Fox News : avec Trump, «nous sommes deux non conformistes»

Be First!
by avril 23, 2018 International

A la veille de son arrivée aux Etats-Unis pour la première visite d’Etat depuis l’arrivée au pouvoir de Donald Trump, Emmanuel Macron a donné ce dimanche 22 avril une longue interview à la chaîne Fox News.

A la veille de sa visite d’Etat, Emmanuel Macron s’est exprimé sur la chaîne préférée de Donald Trump, la très conservatrice Fox News. Durant ce long entretien en anglais enregistré vendredi à l’Elysée, il a salué la relation personnelle qui le lie avec le locataire de la Maison Blanche. « Nous avons une relation très spéciale, a expliqué le président français. Nous sommes tous les deux non conformistes, nous ne sommes pas issus du système politique classique ».

Emmanuel Macron a affirmé ne jamais douter que Donald Trump aille au bout de son mandat. Les accusations de l’ancien chef du FBI, l’enquête russe n’ont pas d’impact sur sa crédibilité, a-t-il estimé.

Alors que les relations entre les Occidentaux et la Russie sont particulièrement tendues, en raison notamment de l’affaire Skripal et du conflit syrien, le chef de l’Etat français a également plaidé pour une amitié franco-américaine solide face à Vladimir Poutine, qu’il a jugé « obsédé par les ingérences dans nos démocraties ».

Concernant les points de friction entre Paris et Washington, Emmanuel Macron a réaffirmé ses vues. « L’accord nucléaire iranien n’est pas parfait mais il n’y a pas de meilleure option », a-t-il martelé. Quant aux mesures protectionnistes de Trump sur l’acier, le président français a dit espérer que l’Union européenne en sera exemptée. « On ne fait pas de guerre commerciale avec ses alliés », a-t-il ajouté, reprenant des propos tenus cette semaine par son ministre de l’Economie Bruno Le Maire.

Enfin, sur la Syrie dont Trump veut se désengager, le président francais a mis en garde : « Le jour où nous aurons terminé cette guerre contre l’Etat islamique, si nous partons, nous laisserons le terrain à l’Iran et à Bachar al-Assad qui prépareront une nouvelle guerre ».

RFI

Previous
Next

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*