Skip to Content

MAMADOU DIOP ISEG BÉNÉFICIE D’UNE LIBERTÉ PROVISOIRE

MAMADOU DIOP ISEG BÉNÉFICIE D’UNE LIBERTÉ PROVISOIRE

Be First!

Mamadou Diop, plus connu sous le sobriquet de « Diop Iseg » est libre. Le propriétaire de l’Institut supérieur d’entrepreneurship et de gestion (ISEG), empêtré dans une affaire de mœurs qui l’avait fait rejoindre la prison depuis le 12 mars dernier vient de bénéficier d’une liberté provisoire après 4 mois de détention provisoire.

Inculpé pour pédophilie, détournement de mineur et corruption de mineur est en prison depuis le 12 mars dernier. Il a été arrêté suite à une plainte de la famille de la chanteuse en herbe Dieynaba Baldé, âgée de 17 ans. Dès les premières heures de l’éclatement de cette affaire, le Directeur de l’ISEG avait battu en brèche toutes les accusations qui lui sont imputées. Mais, il a changé de fusil d’épaule lors de l’audition au fond. Il a reconnu les faits mais rejette avoir contraint la jeune fille.

Par la suite, cette dernière a désisté de sa plainte. Itou pour Diop Iseg qui la poursuivait pour collecte de données illicites et chantage. Mais malgré les désistements de leurs plaintes respectives, l’action publique, déjà enclenchée par le maître des poursuites, suivait son cours. Jusqu’à la liberté provisoire de ce jour. Cependant, si le procureur général fait appel, cette liberté provisoire sera suspensive, c’est à dire qu’il sera encore maintenu dans les liens de la détention. Au mois de juin dernier, le Parquet s’était déjà opposé à une demande de liberté provisoire de Mamadou Diop.

E-media

Previous
Next

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*