Skip to Content

Musique : Le Sénégal invité d’honneur au Femua 2020

Musique : Le Sénégal invité d’honneur au Femua 2020

Be First!
by janvier 29, 2020 A la une, Actualite, Culture

Pour la 13e édition du festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua) prévue  du 14 au 19 Avril prochain, après le Burkina Faso, le Sénégal est désigné comme pays invité d’honneur pour cette édition de 2020, avec comme parrain les deux présidents des deux pays, Macky Sall et Alassane Dramane Ouattara.

« C’est tout le Sénégal qui est honoré, la Cote d’ivoire et le Sénégal forment un même peuple. Je suis très heureux, que le Sénégal soit choisi comme pays invité d’honneur », affirme le ministre de la culture et de la communication du Sénégal. Il sera au rendez-vous,  par ses talents et avec toute sa diversité culturelle a-t-il promis lors de la cérémonie de lancement du Femua 2020 hier à Dakar. Cet événement panafricain avec comme thème majeur « Paix et Développement »,  est selon le promoteur Salif Keita dit A’salfo, un festival qui de par sa notoriété arrive maintenant à réunir toute l’Afrique. Il est à l’image de la coupe d’Afrique des nations de football, il est devenu maintenant la coupe d’Afrique des musiques africaines «  non pas pour nous affronter les uns des autres, mais pour partager les expériences culturelles vécues »a-t-il tenu à préciser.

Le choix porté sur le pays de la Téranga pour cette édition de 2020  sonne  une évidence  selon le leader du groupe Magic System. « Tout le monde a été unanime. Nous n’avons même pas procéder à un vote. C’était une évidence, nous avons grandi avec les sénégalais, nous avons même une rue qui a été baptisé Dakar à Treichville .Donc, ce choix a été fait de façon naturelle », a expliqué le promoteur du Femua. Il ajoute,   l’annonce même du choix porté pour le Sénégal,  tous les ivoiriens qui commentaient me disaient «  tu ne pouvais pas faire autrement ». A ce titre donc « nous attendons  que le Sénégal vienne nous démontrer son génie créateur, qu’il vienne nous apprendre des choses, car il est un pays pionner en matière de culture avec lui, « nous attendons une confirmation ».

Pour ce festival qui sera marqué par une année électorale en Côte d’Ivoire, le Femua compte s’inspirer de l’expérience du Sénégal en matière de démocratie pour une élection présidentielle apaisée. Il  ne s’agira pas seulement d’après Asalfo  « de quelque chose de culturelle, car politiquement cela peut apporter quelque chose dans une année électorale. Sur ce, nous voulons partager avec le Sénégal cette expérience qu’il a vécu lors de l’élection présidentielle de février 2019, c’est à dire  comment est-ce que la presse  a contribué à l’apaisement du climat social sénégalais.

Previous
Next

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*