Skip to Content

«On semble dérouler un projet tendant à blanchir Aliou Sall»

«On semble dérouler un projet tendant à blanchir Aliou Sall»

Be First!
by juillet 10, 2019 Actualite, Opinion

Dans l’affaire Pétro-Tim, il a été le premier à saisir les juridictions sénégalaises contre Aliou Sall. Aussi, il a été le premier à être entendu par la Division des investigations criminelles (Dic) dans l’appel à témoins lancé par le procureur de la République dans l’affaire du scandale présumé sur le contrat de Petro-Tim. Aujourd’hui, avec la convocation de Aliou Sall comme témoin, Babacar Mbaye Ngaraf émet des doutes sur la transparence de la procédure.

«J’ai des inquiétudes sur la procédure et le déroulement de l’enquête. J’ai entendu que Aliou Sall est convoqué demain (aujourd’hui : Ndlr) à la Division des investigations criminelles (Dic) dans le cadre de l’enquête à témoins lancé par le procureur de la République. Cela pose un problème, car Aliou Sall est le principal mis en cause dans cette affaire-là. Je ne pense pas qu’il puisse être entendu en qualité de témoin. Encore une fois, c’est lui qui l’accusé. A mon avis, les enquêteurs devraient rassembler tous les éléments en leur possession pour les envoyer au Procureur. Si c’est suffisant, le Procureur doit inculper Aliou Sall. A défaut, il transmet le dossier à un juge d’instruction pour creuser davantage. Il semble que nos inquiétudes émises au début de la procédure se confirment. L’on semble dérouler un projet tendant à blanchir Aliou Sall. J’ai commencé à me poser des questions depuis ma première audition à la Dic. Les questions portaient plus sur moi que sur les accusations contre Aliou Sall. J’ai même demandé aux enquêteurs si l’enquête portait sur Aliou Sall ou sur moi. Mais, quelle que soit l’issue de l’enquête, le combat va continuer pour que la lumière jaillisse dans cette affaire, parce que c’est l’image du Sénégal qui est en jeu. Je persiste à dire que, pour faire la lumière sur cette affaire, on doit convoquer des personnalités comme l’ancien ministre de l’ Energie, Thierno Alassane Sall, le journaliste Baba Aïdara et l’ancien Président Abdoulaye Wade. Pourquoi ne pas entendre aussi le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, et le Président Macky Sall ?» Je pense que le procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye, ne va pas rater l’occasion de restaurer la confiance des Sénégalais en leur Justice. Une confiance qui est en train d’être perdue.»

Previous
Next

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*