Skip to Content

Pour une élection transparente, le FRN a battu, ce jeudi, le macadam

Pour une élection transparente, le FRN a battu, ce jeudi, le macadam

Be First!
by novembre 30, 2018 A la une, Politique

NETTALI.SN – À   moins de trois mois de l’élection présidentielle, le Front de résistance nationale (FRN, opposition) a tenu, ce jeudi, une marche pour mettre sur le pouvoir. En dénonçant les manquements comme le non accès au fichier électoral, la rétention des cartes d’électeurs et l’organisation du scrutin par un ministre de l’Intérieur partisan.

Arborant des brassards rouges, les manifestants ont scandé des slogans hostiles au pouvoir de la Place de l’Obélisque au rond-point de la RTS. Où le Coordonnateur du Parti démocratique sénégalais (PDS), Oumar Sarr, l’un des porte-paroles du jour, a appelé l’opposition à faire un bloc pour ainsi réclamer la mise sur pied d’une entité indépendante et consensuelle chargée d’organiser l’élection présidentielle du 24 février. Quant au maire de Dieuppel-Derklé, Cheikh Guèye, il a dénoncé « la distribution discriminatoire » des cartes d’électeurs. « Nous exigeons une distribution sans discrimination des cartes d’électeur qui dorment dans les préfectures ou sous-préfectures », a dit le lieutenant de Khalifa Sall.

 

Previous
Next

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*