Skip to Content

Statut de Dakar : Abdou Mbow prend le contrepied de Aminata Mbengue Ndiaye

Statut de Dakar : Abdou Mbow prend le contrepied de Aminata Mbengue Ndiaye

Be First!
by février 17, 2020 Politique

Invité du Jury du dimanche d’hier, l’ex 3ème vice-président de l’Assemblée nationale estime que, jusque-là, il n’a pas été discuté, aussi bien dans la majorité parlementaire que dans son parti, le changement du statut de Dakar. Sur la cherté de la vie ressentie par tous les sénégalais, Abdou Mbow a promis une « révision à l’Assemblée nationale » de la loi portant baisse du loyer. Selon le président de la commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale, la décision du gouvernement de ne pas rapatrier les étudiants sénégalais bloqués à Wuhan reste « pour le moment la bonne décision ».

Donner à la ville de Dakar un statut particulier est la question qui défraie la chronique ces derniers temps. Pour le député Abdou Mbow, qui évoque cette question avec retenue, ce sujet n’a jamais été abordé dans les instances régulières du parti et de la coalition Benno. « Moi je pense que cette question n’est pas encore agitée en tout cas au niveau de la majorité parlementaire, ni au niveau de notre parti l’Alliance pour la République (APR). C’est une question qui est sur la place publique », lance-t-il avant d’ajouter qu’il est pour que le dialogue national évacue cette question.

Selon Abdou Mbow, « la ville de Dakar, c’est une des 557 communes qui composent le Sénégal. Ceux qui sont ici à Dakar ne sont pas plus importants que ceux qui vivent à l’intérieur du pays ». Abdou Mbow ne pense pas qu’on est à une étape de la vie politique sénégalaise où on va nommer des Maires.

Concernant les visites diplomatiques notées ces derniers temps, le porte-parole adjoint de l’APR estime que « notre pays est respecté dans le monde » et « nous devons cela au leadership du Président Macky Sall et à la diplomatie sénégalaise ». De la diplomatie à la réalité de la vie sénégalaise dont le constat général reste la cherté de la vie, le député Abdou Mbow annonce qu’au niveau de l’Assemblée nationale, les députés ont décidé de revoir la loi sur le loyer », parce qu’eux-mêmes (les députés) « savent que cette loi laisse à désirer ». Quant aux autres revendications, Abdou Mbow reste convaincu que « malgré ce que les gens disent, le président de la République est en train de tout faire pour gérer le secteur social ».

(Journal KRITIK)

Previous
Next

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*