Skip to Content

Tamkharit de Galère pour Adama Gaye: Le journaliste met sa vie en jeu

Tamkharit de Galère pour Adama Gaye: Le journaliste met sa vie en jeu

Be First!
by septembre 11, 2019 A la une

Pour forcer la décision de justice le libérant des liens de la détention, le journaliste Adama Gaye a choisi, la méthode radicale, avec risques et périls. Arrêter de s’alimenter jusqu’à obtenir gain de cause, c’est le sens et les risques d’une grève de la faim entamée lors de la symbolique nuit d’Achoura.

Le journaliste met sa vie en danger, déjà que sa santé est chancelante. « C’est un risque éventuel d’une attaque s’il obstine à ne pas s’alimenter. Adama Gaye est alité depuis un temps et c’est la responsabilité du pouvoir, à défaut de libérer sous contrôle, de le transférer dans un espace adéquat, comme par exemple le pavillon spécial, pour lui éviter les conséquences connues des rigueurs de la chambre 1 de Reubeuss, où il partage sa détention avec des détenus de délits communs », résume ce proche défenseur du journaliste incarcéré depuis plus d’un mois, pour outrage au chef de l’Etat. Son audition, dans le fond du dossier, avait laissé naître  un vent de décrispation, mais entre le Parquet et le Doyen des Juges, les  choses n’ont point évolué.

Devant cette situation et conscient qu’il risque de perdurer en taule du fait de la nature de l’infraction ciblée par le Maître des poursuites, Adama Gaye qui a assumé une part des faits qui lui sont reprochés n’en démord pas, avec ses avocats, de probables complices ayant amplifié ou piraté ses pages sur les réseaux sociaux. Son choix de franchir le rubicond et de mettre la pression sur la justice est somme toute logique si l’on connaît la nature du combat qui a toujours animé l’ancien journaliste de Jeune Afrique. Convaincu qu’il est arbitrairement détenu, cette stratégie  extrême de lutte peut atteindre des cibles insoupçonnées, et en cas de développements graves ou tragiques, ce serait u n boulet grave qui poursuivrait à jamais le pouvoir et la justice.

KRITIK’

Previous
Next

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*