Skip to Content

Thione Seck : « C’est ‘’L’Observateur’’ qui a détérioré mes relations avec Youssou Ndour »

Thione Seck : « C’est ‘’L’Observateur’’ qui a détérioré mes relations avec Youssou Ndour »

Be First!
by février 23, 2018 A la une, Culture

NETTALI.SN – Invité de la Rfm lors de l’émission ‘’Keurgui’’ de ce vendredi 23 février 2018 animée par Sidate, Thione Ballago Seck, interpelé sur de prétendues attaques de son fils Waly Seck contre Youssou Ndour, répond : « Je n’imagine pas, un seul instant, demander à mon fils d’attaquer Youssou Ndour. Je le jure sur le Saint Coran. Quiconque fait la comparaison entre Waly et Youssou Ndour me fait du tort ».

Avant de poursuivre : « Quand les gens ont dit que j’ai interdit à Waly d’aller à Bercy, j’ai coupé court aux rumeurs en disant : ‘’ Ma tay’’ ». Sur les 75 millions F Cfa que You a offert à la mutuelle des artistes, Thione précise : « S’il l’a fait avec calcul, ça n’engage que lui mais s’il ne l’a pas fait pour çà, le bon Dieu le lui rendra. Je n’ai rien dit de mal. Si j’avais une seule arrière pensée, je ne serais pas là, aujourd’hui ».

« Tous le Sénégal sait qu’entre You et Thione, ça n’allait pas pendant plus de vingt ans. Mais, Dieu a fait que nous nous rendions ensemble à Bercy. Un acte qui découle de la volonté du bon Dieu. Après Bercy, nous sommes partis à un ‘’lamb’’. Ensuite, quand il faisait la dédicace de son album au ‘’Terrou-bi, j’y suis allé », rappelle-t-il.

Non sans relever la principale pomme de discorde : « Je vois que c’est ‘’L’Observateur’’ qui a détérioré mes relations avec Youssou Ndour. Je crois que ce qu’ils ne font pas à Youssou Ndour, ils ne doivent pas me le faire. Quelqu’un est venu dire qu’il m’a vendu un terrain mais le journal n’a même pas jugé nécessaire de prendre ma version. Avant, c’est la Rfm qui avait ouvert le bal en disant qu’un chanteur, dont le fils est un chanteur, devait 100 millions F Cfa à un promoteur ».

« Cela m’avait mis en colère et je m’étais dit que Youssou Ndour allait m’appeler. En vain ! J’ai riposté dans une autre télévision. Mais il a répliqué à travers une chanson : ‘’ Ceeb bu sew moma gënël wax bu sew’’ (Ndlr : je préfère le riz brisé aux racontars’’», détaille Thione Seck.

De même, interpelé sur ses démêlées judiciaires, Thione d’indiquer que cela l’a, au contraire, endurci et conforté dans sa vie professionnelle.

Par ailleurs, le lead-vocal du ‘’Raam Daan’’ a indiqué qu’il n’avait jamais su auparavant que Waly savait chanter. Et que c’est, lors d’un de ses voyages à l’étranger que sa fille, Moumie, l’a appelé pour lui dire que Waly qui chantait, avait fait pleurer tous ceux qui l’ont écouté. A son retour de voyage, il dit n’avoir rien soufflé à son fils qui, au bout de quatre mois, lui a amené un single. Et c’est comme ça que les choses sont parties ». Non sans souligner que dans son projet musical, c’est Youssou Ndour qui doit parrainer neuf artistes si toutefois il n’y voit pas d’inconvénient.

Par ailleurs, Thione Ballago Seck a rappelé qu’il avait tout fait pour que son fils Waly devienne footballeur professionnel. Mais, poursuit-il, toutes ses tentatives ont capoté.

 

Previous
Next

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*