Skip to Content

Vivi « dérangée » en plein succès

Vivi « dérangée » en plein succès

Be First!
by février 12, 2020 A la une, People

Si la folle et sale rumeur participe à booster son album, c’est parce que la star du Djolof Band, Mame Diarra, est une bénie des Dieux. L’auteure de « Déranger » n’aurait jamais pensé être perturbée durant cette vague de succès couronnée par un clip des plus provocateurs. Seulement, avec la justice, le feeling et le Level risquent de peser moins lourd qu’un pet.

Alors que le manager Djidiack Diouf et ses compagnons d’infortune vont passer leur première nuit de prison, le lead-vocal du Djolof Band risque d’avoir une insomnie, tellement le contexte est lourd entre la sortie en fanfare de son nouvel opus et l’éclatement de cette affaire encombrante qui salit son image et entrave sa liberté.

En plein développement de ce dossier très chargé, alors que son ex-associé se sent sacrifié comme un dindon de la farce, la chanteuse enfonce le clou dans une vidéo incendiaire, aussi salace que professionnelle. La reine du Djolof Band, qui s’accroche sur son statut de star et de vedette de la musique sénégalaise, devra trouver d’autres mélodies, beaucoup plus envoûtantes, pour embarquer les enquêteurs de la Section recherches de la gendarmerie.

Déjà que le Parquet instruit une information judiciaire, le risque est gros de voir la machine judiciaire utiliser le procédé du Var (Assistance vidéo à l’arbitrage) pour passer au peigne fin les dernières sorties, spectacles à l’étranger et tournées de l’artiste. Au plus haut niveau, mis au parfum de la gravité des faits et des notes régulières des consulats européens établies à Dakar, sur l’ampleur du trafic, l’Etat est dos au mur dans un contexte international très marqué par la migration irrégulière.

Que des artistes censés porter les messages mobilisateurs soient accusés d’être à la source de cette mafia qui tue le continent, c’est la mauvaise note qui risque de faire grincer les bonnes affaires musicales du pays.

El Samba Thiam

Previous
Next

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*