Skip to Content

Agression de Khadim Ndiaye devant son domicile à Touba : Le commerçant raconte enfin sa mésaventure

Agression de Khadim Ndiaye devant son domicile à Touba : Le commerçant raconte enfin sa mésaventure

Be First!

Le commerçant Khadim Ndiaye sort enfin de son mutisme après son agression le de la Tabaski qui a failli lui coûter la vie. Cinq (05) personnes armées de coupe-coupe et de couteaux l’ont attaqué devant sa demeure vers les coupes de 02 heures du matin, lui occasionnant des blessures à l’avant-bras, à la main et à la joue.

Khadim Ndiaye, commerçant à Touba, l’a échappé belle lors de son agression dans la nuit de la Tabaski devant sa demeure. Remis de son émotion et de ses blessures, il raconte sa mésaventure : « J’ai quitté le marché un peu avant 02 heures du matin le jour de la Tabaski à bord de ma voiture. Subitement, alors que je prenais la direction de Darou Tanzil, j’ai senti que j’étais suivi par un autre véhicule. Arrivé devant ma demeure, à hauteur de la seconde résidence du Khalife Général des mourides, cinq (05) personnes armées jusqu’aux dents se jetèrent sur mon véhicule à coups de coupe-coupe pour fracasser le pare-brise avant de s’agripper sur le volant au moment où j’essayais de redémarrer en trombe pour échapper à mes assaillants qui cherchaient à coup sûr à me faire la peau.

Ils ont chipé un sac qui était posé sur le siège avant et qu’ils croyaient contenir de l’argent. Au cours de l’attaque, avant de repartir, les agresseurs m’ont entaillé la joue et la main avec leur coupe-coupe ; j’ai reçu un coup de poignard sur l’avant-bras. J’ai fini par perdre connaissance et mes agresseurs ont fondu dans la nature. »

Khadim Ndiaye a déposé deux plaintes contre X à la police de Dianatoul Mahwa. L’agression du commerçant Khadim Ndiaye porte à six (06) le nombre de personnes agressées avec deux meurtres par arme blanche dont un ressortissant malien et un charretier, en l’espace de trois semaines dans la ville sainte de Touba.

Thierno Diongue (Journal KRITIK)

Previous
Next

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*